LE FORUM BCN EST MAINTENANT SUR :http://WWW.BCN34.FR

LE FORUM BCN EST MAINTENANT SUR :http://WWW.BCN34.FR


    entrainement : course et vélo

    Partagez
    avatar
    admin
    Admin

    Messages : 836
    Date d'inscription : 04/01/2012
    Age : 49
    Localisation : bédarieux

    entrainement : course et vélo

    Message  admin le Lun 2 Avr - 15:58

    Entraînement : je vous fait partager un article intéressant sur l'entrainement croisé !!! faites vous votre propre opinion Very Happy


    Vélo et course, le ménage parfait !

    Entraînement Tout le monde sait (ou devrait savoir) les mérites de l’entraînement croisé dans la prévention des blessures et l’amélioration des performances. Deux disciplines sportives d’endurance, au programme de l’Oxygen Challenge, sont parfaitement complémentaires : la course à pied et le vélo. Sur route ou en nature…

    L’époque est révolue, même pour des coureurs de très bon niveau, où il était conseillé d’empiler les seules sorties de running. Les ‘kilomètres poubelle’, comme les ont surnommés les Anglo-Saxons, peuvent être remplacés par d’autres activités physiques.

    Nouvelle philosophie : se satisfaire de trois séances hebdomadaires de running de qualité – une sortie longue, une sortie de fractionnés, une sortie au seuil – et compléter par des efforts sur vélo ou dans les bassins de natation.

    Le vélo est particulièrement indiqué car il sollicite les membres inférieurs d’une manière différente de la course et augmente le débit sanguin.
    Souvent, les coureurs de longues distances, tels que les marathoniens, souffrent de déséquilibres musculaires importants sans même sans rendre compte. Une pratique régulière du vélo permet de les corriger tout en effectuant un travail cardiovasculaire moins ciblé mais de qualité.

    Reste la question que se posent nombre de coureurs : comment convertir les kilomètres courus en kilomètres pédalés ? Et, plus précisément, combien de temps faut-il passer sur une bicyclette pour effectuer le même travail qu’en courant ?

    Compliqué voire impossible de répondre. Mais il est conseillé de conserver la même cadence de mouvement. Un coureur accomplit environ 180 foulées par minute. Judicieux en conséquence de tourner les jambes à 90 reprises sur un vélo. Et au final de prendre du plaisir en pratiquant chaque discipline !


    FUIR LA ROUTINE POUR MIEUX PROGRESSER

    Entraînement Faites-vous partie de ces coureurs ou de ces cyclos qui répètent chaque jour de la semaine, encore et toujours, les mêmes séances d’entraînement sur les mêmes parcours ? Varier la nature des efforts est indispensable pour ne pas sombrer dans une espèce de léthargie. Idem en ce qui concerne le terrain choisi…

    Fuir la routine, c’est faire preuve d’imagination et d’un certain esprit d’entreprise. Oui, mais comment ?


    * En changeant régulièrement d’itinéraire.
    Rien n’est pire que la monotonie des efforts qui se répètent sans cesse. La motivation (re)vient souvent en modifiant un parcours d’entraînement trop minutieusement balisé. Il faut oser courir plus loin qu’à l’ordinaire, oser attaquer une côte habituellement contournée, oser se tester sur une piste d’athlétisme. Oser même partir à l’aventure…

    * En alternant sans cesse les allures.
    Courir systématiquement 40min ou pédaler 1h30 à un train de sénateur, c’est bien. Mais au bout de quelques mois, les mauvaises habitudes prennent le dessus : le tempo devient plus lent alors qu’il devrait être agressif et le désir de se faire violence s’effrite jusqu’à disparaître totalement. Il est important en conséquence de s’entraîner à des allures différentes. Le programme hebdomadaire devrait, en plus des séances en endurance classique (de 40min à 1h30 à 60-75% de la FCM), intégrer un effort VMA en fractionné (+ de 90% de la FCM) et un effort au seuil (entre 80 et 90% de la FCM).

    * En s’entraînant seul ou en groupe
    A chacun sa nature : pour certains, il s’agira de décliner les efforts en solitaire avec un lecteur MP3 pour seule compagnie ; pour d’autres, il sera nécessaire d’être entouré de copains du même niveau pour éviter de sombrer dans l’ennui. Chaque formule a ses avantages. Seul, le coureur reste libre de moduler le temps global de l’effort et plus concentré sur ses propres sensations. En groupe, il sort plus facilement de sa zone de confort et repousse ses limites. L’idéal, ici aussi, est de tourner le dos à la routine pour que le plaisir de la pratique sportive ne s’émousse pas et que les chances de progresser soient réellement optimisées.


    LES VERTUS DE L'ENTRAÎNEMENT CROISÉ

    Entraînement C’est lors des mois d’hiver, absence de compétitions oblige !, que la nécessité de varier son entraînement devient la plus impérieuse.
    Rare, il est vrai, que les pratiquants de sports d’endurance s’en tiennent à une seule discipline. Les coureurs pédalent, les cyclistes nagent, les triathlètes skient…

    De nombreuses études valident le fait que l’entraînement croisé est la meilleure des préventions à la blessure : les groupes musculaires les plus sollicités varient sans cesse et l’organisme apprend de manière globale à devenir plus performant sans fatiguer une région particulière.
    L’entraînement croisé est aussi – et peut-être surtout – un remarquable ‘médicament’ anti ennui. A ce titre, la saison hivernale doit encourager à fuir ses points de repère habituels. Nager, même lorsque l’eau fait un peu peur, pratiquer la musculation légère du haut du corps, particulièrement après 40 ans, s’initier à certaines formes de yoga privilégiant l’enchaînement de postures : il est important de surprendre le corps en lui proposant des efforts sans cesse différents.
    Judicieux enfin de faire preuve d’imagination et de visiter de nouvelles disciplines sportives qui peuvent développer ou maintenir un certain niveau d’endurance tout en augmentant la tonicité générale. Et oser peut-être le bi quotidien : deux séances courtes, pas plus de 45min, permettent de passer l’hiver sans sombrer dans l’ennui ou, pire, la léthargie !

    Source: www.oxygenchallenge.com

      La date/heure actuelle est Dim 18 Nov - 17:04